Mairie de Comberjon

 

Nom du maire

Jacques BROUILLARD 

Adresse
8, rue de la Mairie
70000 COMBERJON

Tel.
03 84 75 92 16

Contacts

Contacter par courriel

Horaires d'ouverture

Mardi : 13h30 à 18h30
Mercredi : 10h à 12h
Jeudi : 8h à 12h
Permanence maire et adjoints :
Mardi : 18h à 19h

 

Superficie
357 ha

Nombre d'habitants
187 (source INSEE au 01/01/14)

Nom des habitants
les Comberjonnais

 

Imprimer

Comberjon

Comberjon

Un peu d'histoire

Comberjon qui compte aujourd’hui 200 habitants, n’apparaît guère qu’en 1242 sous le nom de COMBARJON dans les livres d’histoire du Duché de Bourgogne dont il fit partie. 
De nombreuses voies qui subsistent non loin de l’aérodrome témoignent de l’occupation gallo-romaine.
Les appellations successives COMBARJON, puis COBARJON en 1282, COBERJOM en 1284, COBERJON en 1299, COMBERGEON en 1304, sont dérivées du latin CORT(em) qui veut dire en « antéposé » et du nom BERZO d’origine germanique.
Comberjon, bâti sur le flanc du coteau qui borde au sud-est le vallon dans lequel serpente le Durgeon, fut très certainement jadis, plus rapproché de la rivière.
Comberjon qui fit partie de la terre de Montaigu, du Vicomté de Vesoul, était érigé en commune en 1790 et en l’an VIII. Le village fut rattaché à Colombier en 1806 et détaché par ordonnance royale en 1842.
Aujourd’hui encore, au niveau cultuel, Comberjon fait partie de la paroisse de Colombier.
Jadis, Comberjon avait deux moulins à farine établis sur le Durgeon, une très belle exploitation de groise (lieu-dit « la Groisière ») et quelques vignes à l’emplacement de l’actuel aérodrome.
On trouve encore des marnes liasiques sur les versants de la vallée, des calcaires du Jurassique moyen et une ancienne exploitation de groise.

A découvrir

- Les fontaines et lavoirs
Avant la construction du réseau d’eau potable, la commune était alimentée par plusieurs fontaines et lavoirs soigneusement conservés, dont la principale située au centre du village a fait l’objet d’une rénovation en 2004.

- Les circuits balisés
Commune de 357 ha dont 87 ha de forêt communale très appréciée des randonneurs 

- Le pont de pierre 
Le village est arrosé par le DURGEON surplombé par un pont en pierre qui serpente au bas du village.

Projets communaux

- Rénovation du 2e lavoir et mise en valeur des fontaines et calvaires.

- Aménagement de l’espace Bauquier et installation du square Chiclet.
- Réhabilitation de l’ancienne école.

- Possibilité d’extension et d’harmonisation du village à l’étude.

 

Partager cet article