Mairie de Chariez

 

Nom du maire

Nicolas Virot

Adresse
Grande Rue 
70000 CHARIEZ

Tel.
03 84 76 04 44 

Contacts

Contacter par courriel

Horaires d'ouverture
Lundi : 8h à 12h (semaine paire)
Mardi de13h30 à 18h30
jeudi de 8h à 12h

Superficie
766 ha

Nombre d'habitants
223 (source INSEE au 01/01/14)

 

Imprimer

Chariez

Chariez

 

 

Un peu d'histoire

Depuis l'époque paléolithique, le site de Chariez, notamment le plateau dit « Camp de César », est occupé. Chariez faisait partie de la Commanderie de Sales Montseugny où l'ordre de Malte avait des propriétés. Il reste des bornes qui portent la croix de Malte sur une face. En 1410. Marguerite de Bavière, femme du duc et comte de Bourgogne Jean sans Peur, fonda un couvent de cordeliers observantins. Ceux-ci prirent possession en 1419 des bâtiments qui existent encore.
Marguerite de Bavière se plaisait à y résider. Elle en fît un bourg à château en l'entourant de très fortes murailles qui subsistaient encore en 1785. Succédant aux comtes de Bourgognes, le roi est seigneur principal permettant ainsi à Chariez de faire partie du domaine de la Couronne. La commune dut longtemps sa prospérité à son vignoble, un grand nombre de seigneurs et la plupart des maisons religieuses possédaient des vignes. «Les vins, écrit l'almanach de 1785, sont agréables, chauds. On distingue surtout celui de Gradion».

A découvrir

  • - Une belle croix en pierre sur une place publique classée.
  • - L'église du 18° siècle (1781, 1786)
  • - L'ancienne maison forte (14°,18°siècle).
  • (inscrite à l'inventaire supplémentaire des
  • Monuments Historiques).
  • - Quelques belles maisons ancienne datant du 16è au 18è siècle
  • - Plusieurs fontaines et lavoirs.
  • - La chapelle de Notre Dame de la Salette à l'est du village.
  • - Plusieurs points de vue depuis les plateaux dominants le village, le camp de César avec une roche remarquable : la guillotine et le plateau des cordeliers avec la pierre qui vire.

 

 

Partager cet article